les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5

les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5
les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5les les les nouvelles bottes en daim cloudwalkers mi - mollet 9o de corbin oeillets ea4fb5

L’impact de l'EDM Schiaparelli sur Mars : des images à plus haute résolution

Gédéon Loin-de-la-Terre, Ailleurs-dans-l'espace, Image-d'actualité-Images-de-la-semaine, Accidents et pannes

 

J’en avais parlé dans l’article précédent sur l’arrivée « mouvementée » Schiaparelli à la surface de Mars, le 19 octobre 2016 : après les images de la caméra CTX, la sonde MRO devait repasser au-dessus du site du crash pour permettre à la caméra HiRISE de prendre des images à plus haute résolution.

C’est fait ! La NASA vient de les publier. Elles ont été reprises sur le site de l’Agence Spatiale Européenne.

 

Le site du crash de l’EDM Schiaparelli. Image acquise par la caméra HiRISE
de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter) le 25 octobre 2016.
Crédit: NASA/JPL - Caltech/Univ. of Arizona

 

Un nouveau cratère

En pratique, trois impacts sont visibles, espacés d’environ 1,5 km. La zone sombre, d’environ 2,5 mètres de diamètre, correspond au cratère d’impact de l’atterrisseur. Sa masse était de 300 kg. On distingue les projections de matière. Les spécialistes estiment que la profondeur du cratère est d’environ 50 cm.

A l’est, l’objet avec des points clairs entourés d’une zone sombre est certainement le bouclier thermique. Les points lumineux doivent correspondent à des réflexions de la lumière solaire. Au sud, il s’agit vraisemblablement du parachute et du bouclier arrière (2,4 mètres de diamètres).

Pour être précis, la luminosité et le contraste ont été ajustés séparément pour chacune des trois vignettes de l’image, pour faciliter son interprétation visuelle. La luminosité du parachute est bien plus élevée que le reste de l’environnement martien et les pixels paraissent saturés.

Zoom sur les trois vignettes du site du crash de l’EDM Schiaparelli. Extraits de l’image acquise
par la caméra HiRISE de la sonde MRO (Mars Reconnaissance Orbiter) le 25 octobre 2016.
Crédit: NASA/JPL - Caltech/Univ. of Arizona

 

Quelque chose qui ne tourne pas rond

Après le freinage atmosphérique, la descente devait être pratiquement à la verticale, d’où un impact de forme symétrique. La forme asymétrique de l’impact ainsi que la longue trace arrondie sombre, qui n’existait pas avant l’impact, n’est pas encore expliquée. Une hypothèse : il pourrait s’agir de l’explosion dans une direction privilégiée du réservoir d’hydrazine, projetant des débris dans cette direction. Cela reste à confirmer

L’image présentée ici est panchromatique. De nouvelles observations avec les canaux multispectraux de la camera HiRISE sont prévues pour fournir une information en couleur. Il est également prévu de procéder à des prises de vue stéréo pour évaluer le relief de la zone et la profondeur du cratère.

Photomontage des images acquises par la caméra CTX de la sonde MRO.
Crédit: NASA/JPL

 

Verre à moitié vide ou verre à moitié plein

Echec, succès partiel, succès presque total… Vous trouverez beaucoup de points de vue différents exprimés sur Internet.

Selon l’analyse des télémesures reçues avant l’impact, on peut affirmer que la manœuvre de séparation et la rentrée atmosphérique se sont déroulées nominalement et ont permis d’acquérir des mesures importantes pour la suite du programme ExoMars.

C’est au cours des dernières minutes que les anomalies sont apparues, 4 minutes et 41 secondes après le début de la descente dans l'atmosphère, qui a duré presque 6 minutes.

Selon un article de la revue Nature, Andrea Accomazzo, directeur de la division des missions solaires et planétaires de l’ESA, évoque la possibilité, à confirmer, d’un dysfonctionnement logiciel (un bug) ou d’un problème de combinaison de mesures qui aurait abouti à une mauvaise estimation de l’altitude : le calculateur de Schiaparelli aurait estimé que l’engin était plus proche du sol qu’il ne l’était en réalité. Une « intuition » qui demandera à être confirmée par des analyses plus poussées de la séquence d’atterrissage.

Les rétrofusées de Schiaparelli n'ont ainsi fonctionné que 3 secondes. Les instruments de mesure ont même été activés (comme cela était prévu après l’atterrissage), alors que Schiaparelli était encore loin du sol

Un rapport détaillé de la commission d’enquête, attendu mi-novembre, devrait confirmer ces hypothèses et fournir des explications plus complètes

 

Go pour TGO : feu vert autour de la planète rouge

De son côté, l’orbiter TGO (Trace Gas Orbiter), en orbite autour de Mars, fonctionne nominalement et les scientifiques se préparent à effectuer les premières mesures de calibration à partir du 20 novembre.

Après l’échec partiel de Schiaparelli, les commentaires se veulent rassurants sur les suites à donner au programme de coopération Europe – Russie Exomars et au rover  2020. On a saura certainement bientôt davantage dans le cadre des discussions préparatoires à la conférence ministérielle de l’ESA qui aura lieu les 1er et 2 décembre 2016 en Suisse (à Lucerne).

 

Vue d’artiste de la sonde TGO (Trace Gas Orbiter) autour de Mars.
Crédit: ESA

 

En savoir plus :

 

nib xoxo noir couturier matelassés bottines bottines chaussures sz 5,5,victoria's secret rose fourrure gris / noir - serpent imprimer les mukluks239 brn031850 née poly botte b Ø bottes en daim noir nous équestre - 9,5,80 xaiver danaud italie vintage peach cuir fringe coupé bottes 5 - 5.5,aFemmedes alfani s novaa tissu dépassent genou bottes mode noir taille 6,5,les bottes massimo dutti tout cuir noir t 39 la,santana canada clarissa 's Marron winter snow bottes taille de 298 botte sal,les adabelle bottines easy spirit,bp nubuck en bottes noires hautes (8,5),bottes en cuir gris foncé du kbr faible us-5m eu-35m msrp 220 en italie,l'artiste véronique au printemps pas Marron les bottes en cuir 35 ue / 5 femmesboulet canada s 7c tire grand ouest en bottes de cow - boy de crème a41,b35 nord talon cheville bottes plateforme bloc noir,kenneth cole réaction sur les bottes en noir taille 6,sergio rossi bottes en daim marron et or ton boucle - taille 36,5 ns 146,freebird bottes, en noir, taille 10,teva de la vina des bottes en daim noir nous la cheville de 7,5 / / nib,les bottes de cow - boy - girl à moto harley - davidson Noir taille 5 1 / 2 m,donald j pliner boxeur noir grand bottes en cuir talon - bloc nous sz 7,scoop nyc cuir bottes mi - mollet ferme sz 37,5,nwob bandolino "anella" Marron zipper côté cuir bottine femme taille 7,brand new s highlander lapin blanc neige bottes taille 6,5,alors ® 's pull tricoter wedge bottines noires, 8 mla société unique de cuir noir talon aiguille bottine bottines de daphné 5femme serpent tamaris 1-29302-20 hauts talons,corral l5005 femmes taille 5,5 bottes en cuir bleu marine l'ouest phoenix - girl,bottines deena & ozzy t 39 cuir marron jamais port é es neuvesj. sawyer femmes 6,5 tan beige bottines bottine daim block talon 175 les chaussures de cuir noir façon corso como bottes taille côté zip 9 millionsles bottes caprice cuir noir / fr 37 excellent etat,

rocket chien maylonbi s maylon coincés kaka cheville bottine - choisir sz / couleur.,